Collection Napoléon - Emaux Leclercq Longwy

Aller au contenu
Napoléon Bonapartre et Longwy
 
De la Révolution à la Monarchie de Juillet, entre 1789 et 1848, Longwy connut cinq rois, trois sièges, deux républiques, un empire, et une occupation prussienne de trois ans. Ce fut une période riche et troublée pendant laquelle la ville fut visitée par un duc, un prince, et même un empereur.
En 1798 un groupe d’investisseurs décide d’installer une fabrique de faïence dans un ancien couvent au bord de la Moulaine, à Longwy. L'histoire commence...
En 1806, alors qu’il se rendait de Luxembourg à Stenay, Napoléon Ier visite la forteresse de Longwy. À la suite de son passage, la légende dit qu'il commanda à la toute jeune manufacture la fabrication d’un service de table réservé aux maisons de la Légion d’Honneur.
En 1969 la France entière célèbre le bicentenaire de la naissance de Napoléon. La Faïencerie de Longwy, désormais autonome et rendue célèbre par ses fameux émaux, n’est pas en reste. La direction demande à ses meilleurs artistes de réaliser une série de pièces inspirées par des œuvres artistiques majeures, représentant les principaux événements de la vie de l’Empereur.
Oeuf Impérial Napoléon en Emaux d'Art de Longwy
Christian LECLERCQ, entré en 1961 comme apprenti, proposera une coupe sur terre rouge représentant la bataille de Rivoli d’après le tableau de Henri Félix Emmanuel Philippoteaux « Bataille de Rivoli, 14 janvier 1797 ». Ce modèle sera commercialisé par la faïencerie d’Huart, sous une série limitée à 100 exemplaires et simplifié par rapport au prototype réalisé par l’artiste : Christian LECLERCQ.
Christian Leclercq proposera aussi une série d’assiettes en faïence de Longwy, entièrement peinte à la main sur quelques thèmes Napoléoniens (Aigle, le soleil d’Austerlitz, les Abeilles …etc) . Ces assiettes seront à tirage limité.  
Et enfin, Christian Leclercq, toujours prêt à se lancer des défis sur son art, se jettera dans la création en céramique d’un portrait de Napoléon d’après le tableau « Dernier portrait de Napoléon Ier (1769-1821) pendant les Cent jours » (1758-1823) 1815 du peintre Prud’hon, Pierre Paul (1758-1823).
Pour aboutir au rendu « tableau » en céramique, Christian Leclercq mettra en œuvre tout son savoir-faire en alliant plusieurs techniques de décoration sur faïence utilisées à Longwy. Cette Maîtrise lui permet d’obtenir après de nombreuses cuissons une œuvre travaillée dans l’esprit des barbotines de LONGWY, réalisées à la fin du XIX éme siècle. Pièce Unique signée LECLERCQ 1969  
Toujours inspiré par la grandeur du personnage, Christian Leclercq vous propose des créations de prestiges pour célébrer le bicentenaire de la mort de l'Empereur : « 2021, Année Napoléon »
Napoléon Bicentenaire de sa mort 1821 - 2021
Une collection signée Christian Leclercq à découvrir au fil des jours jusqu'au 5 mai 2021
Retourner au contenu