Mentions légales - Emaux d'Art de Longwy

Emaux d'Art de Longwy - Christian Leclercq - Maître Céramiste en Emaux de Longwy
Emaux d'Art de Longwy - Christian Leclercq - Maître Céramiste en Emaux de Longwy
Emaux d'Art de Longwy -  Boule Japon en Emaux de Longwy
Aller au contenu
Informatique et libertés (CNIL)

Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles vous concernant. Pour cela il suffit de nous en faire la demande par mail ou via les réseaux sociaux, toutes les demandes seront traitées dans les plus brefs délais.

Liens et sites partenaires :
Les liens éventuellement présents sur le site «EMAUXDARTDELONGWY.COM & FR» peuvent orienter l’utilisateur sur des sites extérieurs dont le contenu ne peut en aucune manière engager la responsabilité de la rédaction du site «EMAUXDARTDELONGWY.COM & FR».

Droits :
Tous les textes, commentaires, ouvrages, illustrations et images reproduits sur le site «EMAUXDARTDELONGWY.COM & FR» sont réservés au titre du droit d’auteur ainsi qu’au titre de la propriété intellectuelle et pour le monde entier. A ce titre et conformément aux dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle, seule est autorisée l’utilisation pour un usage privé sous réserve de dispositions différentes voire plus restrictives du code de la propriété intellectuelle. Toute autre utilisation est constitutive de contrefaçon et sanctionnée au titre de la Propriété Intellectuelle sauf autorisation préalable des créateurs «EMAUXDARTDELONGWY.COM & FR». Toute reproduction totale ou partielle du site «EMAUXDARTDELONGWY.COM & FR» est strictement interdite. Toute tentative donnera lieu à des poursuites.
En se connectant sur le site «EMAUXDARTDELONGWY.COM & FR», l’internaute s’interdit de copier ou télécharger tout ou une partie de son contenu, sauf autorisation préalable et expresse de son propriétaire.
CONTACT
Place Salvador Allende
F-54400 Longwy-Bas

Tel +33 (0)3 82 25 71 46
© Emaux d'Art de Longwy - Réalisé par Fabien-Hubert Leclercq
Retourner au contenu